L’hégémonie anglophone est prise pour cible en Allemagne

Commentaires fermés sur L’hégémonie anglophone est prise pour cible en Allemagne

Après la France, c’est au tour de l’Allemagne de faire des siennes. Longtemps condamné à voir l’influence de leur langue décliner en Europe et le « denglish » envahir les campagnes publicitaires dans leur pays, les Allemands font preuve ces derniers temps, d’un nouvel activisme linguistique. Et pour cause …

En effet les exemples ne manquent pas : un journal de Bavière invite ses lecteurs à trouver « 1.000 raisons d’aimer la langue allemande ». Lors de l’assemblée du géant Siemens, un actionnaire s’est fait applaudir en priant la direction de germaniser sa communication financière. La Deutsche Ban a, quant à elle, cédé aux critiques d’usagers et de députés conservateurs exaspérés, en promettant d’abandonner les expressions popularisées qui avait fini par s’accaparer ses prospectus, des « hot lines » aux « flyers » en passant par les « counters ».

L’ère de l’uniformisation d’une langue monde n’est visiblement pas aux goût des nations, le pluralisme linguistique semble de nouveau avoir le vent en poupe.  ADomLingua dispense des formations allemand,  retrouvez tous nos cours allemand sur notre site internet.

A propos de l'auteur

Olivier Haquet
Olivier est le dirigeant et fondateur d'ADomLingua, société spécialisée dans le domaine des langues. Groupe fondé il y a 10 ans avec une orientation résolument qualitative et une offre en formation linguistique de plus en plus variée. Avant tout entrepreneur et de culture internationale, Olivier a, après un début de carrière aux USA , eté associé à différents projets et startups.

Back to Top

Lire les articles précédents :
Apprendre une langue en tweetant ?

Vous vous êtes toujours demander quelle pourrait être la véritable utilité de Twitter ? Voici un exemple d’utilisation particulièrement original de...

Fermer