Lire la presse pour progresser en anglais

Commentaires fermés sur Lire la presse pour progresser en anglais
progresser en anglais

©referentiel.nouvelobs.com

Progresser en anglais n’est rien d’autre que de gagner en aisance, en familiarité avec cette langue si nécessaire.

Et pour progresser en anglais la lecture de la presse est un excellent moyen. C’est l’anglais vivant et actif par définition, et d’un contact aisé pour vous. Car quand vous lisez un article, vous êtes maître du jeu. Rien ne vous empêche de lire très lentement, de reprendre une phrase, de consulter un dictionnaire, de vous arrêter à votre guise.
Vous allez mieux comprendre l’usage de certains mots, leurs associations, et vous allez en découvrir beaucoup, dans leur contexte. Et vous vous familiariserez avec la manière de s’exprimer en anglais.

Faites de progresser en anglais un jeu et un plaisir.
Choisissez des médias, des rubriques et des sujets qui vous intéressent, vous aurez plus envie de les comprendre.
Commencez par des articles courts. Il est plus agréable et motivant de lire entièrement un article court qu’un morceau d’un article long.
Alternez les domaines. La musique, les jeux vidéos, la politique, le cinéma : ces sujets utilisent des mots et des formules spécifiques, ‘’spécialisés’’ et pour élargir le champ de vos compétences, il est préférable d’aborder des domaines différents pour progresser en anglais.

La presse en anglais, une extraordinaire diversité.
Dans la presse anglo-saxonne, comme dans la presse française, il y a une presse conservatrice, progressiste, people, etc. Elles n’ont bien sur ni le même regard sur le monde et les événements ni le même langage pour l’exprimer.
Les mots utilisés, leur agencement et le ton sont différents aussi selon les médias. Pour progresser en anglais vous serez intéressé par les différences, dans le traitement du même sujet, entre le Sun et le Financial Times.
L’autre dimension de la presse en anglais, c’est son aspect international. Il y a la presse anglaise, américaine, et même indienne, australienne ou kenyane ! Et pour chacune, un angle et une importance différents selon les sujets traités.
Et puis dans la presse anglo-saxonne en ligne, vous trouverez aussi des interviews vidéos, avec de l’anglais parlé !

Attention : l’anglais écrit dans la presse est, sous certains aspects, différent de celui qu’on parle. En utilisant telles quelles dans la conversation certaines formules lues dans la presse (et parfaitement justes), vous risquez des réactions amusées ou juste curieuses d’interlocuteurs de langue anglaise. Mais après tout, l’essentiel est d’être compris, et puis vous allez progresser en anglais encore !

 

MAJ Mars 2015:  l’anglais est éligible au CPF voir http://www.adomlingua.fr/compte-personnel-formation-cpf-anglais

A propos de l'auteur

Olivier Haquet
Olivier est le dirigeant et fondateur d'ADomLingua, société spécialisée dans le domaine des langues. Groupe fondé il y a 10 ans avec une orientation résolument qualitative et une offre en formation linguistique de plus en plus variée. Avant tout entrepreneur et de culture internationale, Olivier a, après un début de carrière aux USA , eté associé à différents projets et startups.

Back to Top

Lire les articles précédents :
Interview de Clémence – Professeur d’anglais chez ADomLingua

C'est Clémence qui nous parle aujourd'hui de son métier de professeur d'anglais.

Fermer