L’anglais : langue diplomatique

Commentaires fermés sur L’anglais : langue diplomatique

Qui avait prévu que l'anglais deviendrait après la guerre la langue parlée par le monde entier ?

Après la Seconde Guerre mondiale se répand le « Business English » ou Basic English, un anglais réduit à 850 mots qui permet de communiquer mieux et plus vite entre les pays. Fermement soutenue par Winston Churchill, elle devient une langue diplomatique à part entière et va même jusqu’à détrôner le français, langue de négociation entre les rois et les empereurs qui jusque-là menait la bataille. Cet anglais contemporain peut être vu comme le fruit d’une volonté de diffusion de la langue anglaise sur le plan international. Elle peut même être décriée par de grandes célébrités francophones qui voient en elle une façon de tirer vers le bas la pensée internationale. Elle n’en reste pas moins fort utile et plus adaptée aux relations internationales.

Ce même Winston Churchill déclarait dans un entretien radiophonique accordé à la BBC en 1941 que le Basic English deviendrait après la guerre « the English speaking world ». Visionnaires les anglais ?

A propos de l'auteur

Olivier Haquet
Olivier est le dirigeant et fondateur d'ADomLingua, société spécialisée dans le domaine des langues. Groupe fondé il y a 10 ans avec une orientation résolument qualitative et une offre en formation linguistique de plus en plus variée. Avant tout entrepreneur et de culture internationale, Olivier a, après un début de carrière aux USA , eté associé à différents projets et startups.

Back to Top

Lire les articles précédents :
Du moyen anglais a l’anglais moderne. Histoire de l’anglais (3)

Nous avons vu dans le billet précédent que le Middle English est l’assemblage des termes d’origine romane et germanique. Au...

Fermer