Apprendre en ligne : l’avenir des langues

Commentaires fermés sur Apprendre en ligne : l’avenir des langues

L’avenir des langues se joue aussi sur internet. Si certains ont un temps été réfractaires à cette idée, elle semble aujourd’hui acquise. En effet, autant de facilité et de souplesse d’apprendre ne saurait déranger quiconque, bien au contraire. Même les universités s’y mettent. Il est de bon ton aujourd’hui de s’associer aux nouvelles technologies et de développer de nouvelles formes d’enseignement.

Grenoble, ville pionnière dans l'enseignement des langues en ligne

L’université Stendhal de Grenoble fait figure de pionnière par son style aussi moderne que précurseur. Elle organise son 4ème colloque en 2013 sous l’égide du sigle EPAL : Echanger Pour Apprendre en Ligne. De nombreuses conférences auront lieu sur ce thème en juin prochain, l’objectif étant de discuter sur les diverses formes pédagogiques en ligne et les outils qui permettent le meilleur enseignement, et notamment celui des langues.

Si la France sait prendre le virage de la modernité, elle saura très certainement rattraper son retard en matière linguistique. Un pari qui risque fort de s’accomplir au vu des sites web d’enseignement en ligne qui commencent à fleurir sur la toile. Encore faut-il arriver à trouver la qualité.

A propos de l'auteur

Olivier Haquet
Olivier est le dirigeant et fondateur d'ADomLingua, société spécialisée dans le domaine des langues. Groupe fondé il y a 10 ans avec une orientation résolument qualitative et une offre en formation linguistique de plus en plus variée. Avant tout entrepreneur et de culture internationale, Olivier a, après un début de carrière aux USA , eté associé à différents projets et startups.

Back to Top

Lire les articles précédents :
2013 : rencontre entre eleves et dirigeants de l’Union europeenne

Si vous avez entre 16 et 17 ans et que vous êtes inscrits dans une école en Europe, alors peut-être...

Fermer