Mon Compte Formation : rapport annuel 2022 – Gestion administrative, comptable et financière

Commentaires fermés sur Mon Compte Formation : rapport annuel 2022 – Gestion administrative, comptable et financière
infographie intitulée "Une démocratisation de l'accès à la formation professionnelle qui se confirme en 2022". Elle se compose de deux sections principales : Profils et Utilisation de la plateforme.Dans la section Profils pour l'année 2022 :1,79 millions de dossiers de formation acceptés2,58 milliards d'euros de coût pédagogique
Statistiques démographiques indiquant que 1/3 des utilisateurs sont des demandeurs d'emploi, 1/2 sont des hommes, 1/10 ont moins de 25 ans, et 1/5 ont plus de 50 ans
85% des utilisateurs ne sont pas cadres
Le prix moyen d'une formation est de 1 438 euros
Dans la section Utilisation de la plateforme :

Depuis 2019, il y a eu 13,6 millions de profils actifs et 5,5 millions de téléchargements de l'application mobile Mon Compte Formation
En 2022, 70 millions de visites sur l'application et le site internet
L'infographie utilise des icônes pour représenter les données, comme des pictogrammes de dossiers pour les dossiers de formation et des symboles monétaires pour le coût pédagogique. Les couleurs dominantes sont le rouge pour les points saillants et le bleu pour les catégories.

Extrait de: « Mon Compte Formation Synthèse du rapport annuel 2022 de la gestion administrative, comptable et financière » – Octobre 2023 – Caisse des Dépôts – Politiques sociales

Le rapport annuel 2022 de Mon Compte Formation (CPF) présente un panorama complet de la gestion administrative, comptable, et financière de ce dispositif de formation professionnelle. Voici les points essentiels :

1- CPF : Un Dispositif de Confiance

– Le CPF, réformé par la loi n°2018-771, est conçu pour pallier les inégalités en matière de formation, permettant aux actifs de s’adapter aux mutations professionnelles.
– En 2022, le CPF a confirmé son dynamisme, avec une forte appropriation par le public, révélée par des enquêtes menées par la DARES et France compétences.

2- Utilisation et Impact du CPF

– Depuis son lancement, plus de 56 millions de dossiers ont été validés et 7 milliards d’euros engagés.
– La demande de formation est diversifiée, avec des partenariats établis pour l’abondement des métiers en tension.

3- Régulation et Amélioration de la Qualité de l’Offre

– Des mesures de régulation ont été mises en place en 2022 pour améliorer la qualité de l’offre de formation sur le service numérique.
– La certification Qualiopi est devenue obligatoire pour les organismes de formation souhaitant être référencés sur Mon Compte Formation.

4- Sécurisation et Actions Judiciaires

– La Caisse des Dépôts a mis en œuvre des actions pour sécuriser le CPF, notamment par l’introduction de l’identification FranceConnect+ pour renforcer la sécurité contre la fraude.
– En 2022, 46 plaintes ont été déposées contre des organismes de formation, avec un préjudice financier estimé à 38 millions d’euros.

5- Open Data et Perspective d’Avenir

– La Caisse des Dépôts a ouvert des données sur le CPF via un portail open data, favorisant la transparence et l’accès à l’information.
– Pour 2023, les actions de régulation et de sécurisation seront poursuivies, avec l’introduction de nouveaux outils comme le passeport de compétences et le passeport de prévention.

Le rapport souligne le succès du CPF en termes d’accessibilité et d’impact sur la formation professionnelle, tout en mettant l’accent sur la nécessité de continuer à améliorer et sécuriser le dispositif.

Sources: https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-public/mon-compte-formation-le-bilan-2022

A propos de l'auteur

Olivier Haquet
Olivier est le dirigeant et fondateur d'ADomLingua, société spécialisée dans le domaine des langues. Groupe fondé il y a 10 ans avec une orientation résolument qualitative et une offre en formation linguistique de plus en plus variée. Avant tout entrepreneur et de culture internationale, Olivier a, après un début de carrière aux USA , eté associé à différents projets et startups.

Back to Top