Celine Dion : une quebecquoise tres anglophone

Commentaires fermés sur Celine Dion : une quebecquoise tres anglophone

Dans la série des anglophones, quel(le) artiste est un symbole ? Sans hésitation : Céline Dion !

La raison est simple : la chanteuse devient anglophone par simple but professionnel. En effet, francophone de naissance, elle connaît le succès au Québec avec ses deux premiers albums en 1981 mais aussi en France avec le titre « D’amour ou d’amitié ». Puis, elle apprend l’anglais en préparation d’une carrière internationale. C’est ainsi qu’un premier album en anglais sort en 1990. Il lui permet de se faire connaître aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Depuis, Céline Dion alterne dans les deux langues ses albums.

Si l’artiste a vendu plus de 200 millions de disques dans le monde et qu’elle a connu un tel succès planétaire, c’est certainement par le fait qu’elle ait multiplié ses possibilités… Et les langues aident énormément à cela. Et vous, à quel niveau d ‘ambition vous situez-vous ?

A propos de l'auteur

Olivier Haquet
Olivier est le dirigeant et fondateur d'ADomLingua, société spécialisée dans le domaine des langues. Groupe fondé il y a 10 ans avec une orientation résolument qualitative et une offre en formation linguistique de plus en plus variée. Avant tout entrepreneur et de culture internationale, Olivier a, après un début de carrière aux USA , eté associé à différents projets et startups.

Back to Top

Lire les articles précédents :
Mika : chanteur anglophone

Le chanteur Mika est un symbole de la chanson anglophone ET francophone. L'auteur-compositeur de pop britannique d'origine libanaise a habité...

Fermer