S’exprimer avec un mauvais accent, un handicap professionnel?

Commentaires fermés sur S’exprimer avec un mauvais accent, un handicap professionnel?

Parler avec un fort accent influence souvent négativement mais parfois favorablement sa carrière; c’est ce que nous explique avec de nombreux témoignages à la clef un article paru le week-end dernier dans « The Age » un quotidien australien édité à Melbourne.

Le journal s’interroge, dans le contexte d’une société multi-ethnique comme l’est la société australienne, sur l’impact de la prononciation dans un évolution professionnelle.Does it matter if you have an accent The Age

Des spécialistes et des coachs en gestion de carrière témoignent du fait que la plupart de leurs clients viennent les voir justement pour franchir cette barrière. D’ailleurs cette discrimination sur l’accent peut se faire sentir dès l’entretien d’embauche ou même de la prise de contact téléphonique et ce malgré les autres qualités du candidat pour assurer le poste.

A l’inverse, des migrants provenant de pays non anglophones mettent en avant l’avantage concurrentiel d’avoir un accent dans une économie de plein emploi comme l’Australie: cela permet commercialement d’interagir au mieux avec le marché local métissé au sein duquel on trouve de nombreux étrangers ayant eux même un fort accent.

De nombreux cours et programmes existent toutefois pour adoucir l’accent et permettre une meilleure intégration des nouveaux arrivants.

Gabriel Wong, un singapourien ayant émigré en Australie pour travailler dans la communication, témoigne « Mon conseil est de faire l’effort d’adopter les tics de langage des australiens comme ‘hey’ (…) et de toujours faire suivre une conversation téléphonique d’un mail (…) »

Un écossais originaire de Glasgow, Gary Watson, raconte comment après 4 années passées en Australie il est devenu le directeur général de son entreprise de chasseurs de têtes malgré son fort accent qui contraste avec l’accent australien: il l’a transformé en atout en en faisant un objet d’intérêt et un point de départ de discussion avec ses interlocuteurs.

Retrouvez l’article complet en version originale et pratiquez votre anglais!

ADomLingua propose des formations spécialisées dans l’amélioration de votre accent en anglais et dans d’autres langues étrangères.

A propos de l'auteur

Olivier Haquet
Olivier est le dirigeant et fondateur d'ADomLingua, société spécialisée dans le domaine des langues. Groupe fondé il y a 10 ans avec une orientation résolument qualitative et une offre en formation linguistique de plus en plus variée. Avant tout entrepreneur et de culture internationale, Olivier a, après un début de carrière aux USA , eté associé à différents projets et startups.

Back to Top

Lire les articles précédents :
Test d anglais A2 – A study of the adjectival endings -ed / -ing

Ce flash test d anglais correspond à un niveau A2+

Fermer